Test d’alerte du 3 juillet: sirènes et SMS combinés

Krisismanagement
Alarmierung der BevölkerungBe-Alert
Un test d’alerte multicanal sera effectué par le Centre de Crise du Service Public Fédéral Intérieur, le jeudi 3 juillet 2014.
BE-ALERT
  • Sirènes: entre 12h00 et 13h30, aura lieu le test trimestriel du réseau des 570 sirènes électroniques placées autour des sites nucléaires et des entreprises Seveso seuil haut,
  • BE-ALERT: entre 10h00 et 14h00, 17 des 33 Communes pilotes du projet BE-ALERT enverront également un SMS à tous ses habitants inscrits dans le système.

Le résultat technique du test sera disponible dans l’après-midi du 3 juillet sur le site web du Centre de crise.

Réseau des sirènes

Le réseau des sirènes géré par l’Intérieur est actuellement composé d'environ 570 sirènes. Le réseau peut être utilisé pour alerter la population en cas de situation d’urgence.

Lorsque vous entendez une sirène lors d’une situation d’urgence, le bon réflexe est de rentrer ou de rester à l’intérieur et de suivre les recommandations des autorités fournies notamment via les médias.

Test des sirènes

Les sirènes sont régulièrement testées afin de s’assurer qu’elles fonctionneront en cas de situation d’urgence. Un test silencieux est réalisé chaque jour, test que ne peut entendre l’oreille humaine. Tous les premiers jeudis du trimestre par contre, un test audible est réalisé.

Au moment de l’essai trimestriel, la sirène diffusera un signal d’alerte. Il s’agit d’un son modulé strident qui est répété après une brève interruption. Elle diffusera ensuite un message oral dont le contenu sera «signal d’essai». Vous pouvez écouter les signaux d’alerte ici.

Au moment du test, le signal d’alerte durera environ 1 minute. En situation réelle d’urgence, le signal d’alerte durera environ 3 minutes et peut également être répété plusieurs fois.

BE-ALERT

BE-ALERT est un nouveau système d’alerte qui avertit plus rapidement et plus clairement la population directement concernée par une situation d’urgence et l’informe aussi bien que possible. Les habitants concernés peuvent alors recevoir en cas de situation d’urgence un message écrit ou vocal. 33 communes participent à ce projet pilote.


Comment s'inscrire ?

Selon la situation d’urgence, l’autorité responsable de la gestion de crise peut décider d'envoyer un message d’alerte via les canaux dont elle dispose. Pour recevoir ces messages envoyés via BE-ALERT, vous devez vous inscrire au préalable. Même si votre commune n’utilise pas encore BE-ALERT, il est utile de déjà vous y inscrire.

  • Surfez vers www.be-alert.be
  • Cliquez sur le bouton "Je m'inscris" en bas de la page.
  • Complétez vos coordonnées, vous pouvez remplir plusieurs coordonnées (numéros de gsm, numéros de téléphone fixe, adresses email, numéros de fax, choix de langue)

 

Test BE-ALERT du 3 juillet 2014

 Le jeudi 3 juillet 2014, 17 Communes testeront le système d’alerte BE-ALERT en envoyant un message test par SMS : 

  • NL (12) : Zwijndrecht, Lier, Genk, Aarschot, Oudenaarde, Mol, Roeselare, Herentals, Kortrijk, Dendermonde, Sint-Truiden, Zelzate
  • FR (5) : Etterbeek,  Ville de Namur, Engis,  Mouscron, Tubize  

Tous les habitants de ces Communes ayant encodés leur numéro de GSM dans la banque de données BE-ALERT recevront un SMS avec le message qu’il s’agit d’un test.

 

Des questions ?

La population pourra obtenir des informations sur ces tests d’alerte via le numéro d’information 0800-94 133 (du 30 juin au 4 juillet de 9h à 16h). Les habitants pourront également faire part de leurs observations via be-alert@ibz.fgov.be.